AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première rencontre [.Inillë-Elanor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inillë Seirya'va
Déesse des Sirènes.
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Sam 21 Avr - 17:00

[A lire.]

Il était tôt, le soleil commençait tout juste à essayer de percer l’eau du lac. Inillë avait organisé une douce matinée avec une jeune demoiselle qui semblait être une nouvelle vagabonde. Elle ne connaissait pas encore son nom mais elle en avait vaguement entendu parler. La déesse adorait rencontrer les âmes de son peuple et testait, par la même occasion, leur fiabilité et plein d’autres caractéristiques. C'est pourquoi, elle était ici.

C’est dans la forêt Seiryava qui était la forêt qu’elle avait elle-même offerte à Nina, la prêtresse de Siryena, qu'elle proposa de la rencontrer. Et c'est cet endroit qui est surement l’un des endroits les plus beaux du lac. La divinité était comme toujours sous sa forme aquatique laissant flamboyer ses écailles rarissimes. Elle nageait à tue-tête à travers les nombreuses et hautes algues qui se trouvent que dans cette forêt patientant de l’arrivée de la femme.

Les roches, les poissons, chaque particule de l’eau prenaient toute l’intention de la déesse. Elle protégeait, par-dessus tout, la beauté de la nature. D’ailleurs, un petit poisson vint se blottir au creux de sa main, éclairé par un léger rayon de soleil. Il tournoyait et elle chantonnait, comme si à deux ils organisaient un spectacle de vie joyeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elanor Doffral

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 17/03/2012

Feuille de personnage
♥ En couple avec : personne
♦ Âge du personnage : 53
☼ Alignement :

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Lun 23 Avr - 12:28

Les rayons du soleil filtraient à travers les petits nuages blancs qui le recouvraient quelque peu. Elanor était allongée sur un des nombreux rochers émergeants de la surface de l’eau, et observait le lever de soleil de ce jour. Elle faisait cela presque tous les matins depuis son arrivée en Sirenya, et aimait beaucoup l’éclat rouge du soleil se reflétant sur l’eau des océans. Tout en observant ce spectacle, elle pensait et réfléchissait. Elle réfléchissait sur sa ou ses journées à venir. Ce matin-là, elle pensait surtout à la rencontre prochaine entre elle et Inillë. En effet, à son arrivée dans cette contrée, la déesse des sirènes avait pris contact avec elle. Elanor n’avait aucune idée de la raison de cette convocation. Peut-être avait-elle fait quelque chose de mal, ou bien peut-être que celle-ci voulait simplement la rencontrer, afin de voir ses motivations, ses envies. Elle voulait peut-être aussi simplement mieux connaître son peuple.

Mais Elanor dut mettre fin à son flot inépuisable de pensées en se rendant compte que son rendez-vous était dans une trentaine de minutes, et que si elle se dépêchait pas, elle allait être en retard. Elle était encore sous sa forme humaine, et n’avait pas vraiment envie de perdre ses vêtements lorsqu’elle se transformerait en sirène. Rapidement, elle chercha du regard un endroit où elle pourrait les déposer. Seulement, il n’y avait nulle part d’endroit où les mettre. Le rocher sur lequel elle était n’était pas bien grand, et elle dut les laisser dessus après s’en être débarrassée. Elle les rechercherait plus tard pour les ranger dans un endroit plus approprié. En espérant qu’ils soient toujours là lorsqu’elle reviendrait.

Et, bien évidemment, lorsque son corps creva la surface de l’eau, ses jambes se transformèrent en une queue de poisson. Elle se mit alors en route vers le lieu du rendez-vous, la forêt de Seiryava. Elle n’était guère éloignée et c’est pour cela qu’elle ne se pressa pas. Elanor aurait bien le temps d’y arriver. C’est pour cela qu’elle flânait au milieu des roches sous-marines, des bancs de poissons et des algues. D’ailleurs, les algues se resserraient de plus en plus entre elles, semblant former une barrière infranchissable. Cependant, en passant dessus, elle se pliaient et devenaient donc franchissables. C’était donc ça, la forêt de Seiryava. Elanor n’y était encore jamais allée et avait profité de ce rendez-vous pour se rendre dans cet endroit de sa contrée dans lequel elle n’avait jamais pénétré. Apparemment, elle était à l’heure. Il restait à trouver la déesse dans ces entrelacs d’algues multicolores. Tout en cherchant, elle observait les différentes espèces d’algues qu’elle voyait. Il y avait tellement de variétés différentes qu’elle ne savait plus où poser les yeux. Mais l’heure n’était pas à la curiosité. Elle se ressaisit et continua à chercher.

C’est alors qu’elle l’aperçut. La première chose qu’elle vit fut ses écailles scintillantes, et ensuite ses nageoires qui remontaient le long de sa colonne vertébrale, puis formaient sa chevelure. Il faut dire qu’Elanor ne l’avait jamais vue. Elle était tout simplement sublime, mais ceci paraissait être normal : c’était une déesse, tout de même. Elle lui tournait le dos et semblait jouer avec un poisson lorsqu’Elanor s’avança, quelque peu intimidée par sa majestuosité. Celle-ci semblait l’avoir entendue arrivée et Elanor lui adressa la parole :

« Bonjour Déesse Inillë, vous avez demandé à me rencontrer ? »

Et elle accompagna ses paroles d’un sourire, en attendant que celle-ci se retourne. Elle ne put s'empêcher de se demander à quoi ressemblait le visage de sa déesse, et comment la trouverait-elle.Elle ne cessait toujours pas de se poser mille questions, qu'elle n'arrivait jamais à élucider dans leur totalité. Cela l'agaçait au plus au point mais elle ne pouvait rien faire ..

_________________




Dernière édition par Elanor Doffral le Mar 1 Mai - 9:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inillë Seirya'va
Déesse des Sirènes.
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Sam 28 Avr - 20:22

Bien entendu, Inillë étant une déesse avait ressenti la présence de la demoiselle qui se rapprochait peu à peu. Un sourire se forgea une place sur ses délicates lèvres, cependant elle resta dos à la sirène qui approchait profitant ainsi du spectacle que lui offrait ce petit poisson. L’invitée avait une âme plutôt bonne d’après le ressenti d’Inillë.

« Bonjour Déesse Inillë, vous avez demandé à me rencontrer ? »

Suite à ses dires, la divinité se retourna avec élégance tout en souriant à la nouvelle venue. Elle était plutôt jolie et souriante. Ses écailles de couleurs vertes venaient à se confondre avec la verdure qu’apportait cette majestueuse forêt. Ses cheveux bruns semblaient soyeux et naviguaient d’eux même à travers les milliards de particules de cette eau. Quant à ses yeux, ils étaient finement dessinés. Tous ses détails donnaient un charme certain à cette femme. Et Inillë semblait apprécier ceci. Elle baissa la tête en signe de salutation avant de l’observer à nouveau.

« Bonjour demoiselle. Si je vous ai fait part de ce souhait, c’est simplement car j’aime rencontrer les personnes de mon peuple. »

E
lle lui sourit tout en mettant le poisson par-dessus sa tête. Ce dernier trouva d’ailleurs refuge à travers les nageoires qui servaient de chevelures à la divinité, ainsi elles se voyaient remuées.

« La vie d’être innocent n’est-elle pas magnifique ? Dîtes moi votre prénom jeune fille. »

C
’est avec une voix douce et des plus mélodieuses qu’elle lui souffla ces quelques mots. Tout en observant la nature et la demoiselle, Inillë réfléchissait à ce qu’elle pourrait faire avec cette jeune sirène afin d’égayer cette fameuse rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elanor Doffral

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 17/03/2012

Feuille de personnage
♥ En couple avec : personne
♦ Âge du personnage : 53
☼ Alignement :

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Mar 1 Mai - 10:31

Elle se mouvait dans l’eau avec grâce et fluidité. La déesse se retourna, et Elanor put observer son visage. Il visage était plutôt humain, mis à part des petites écailles bleues sur ses joues, et ses sourcils qui étaient de la même couleur que ses écailles. Ses traits étaient harmonieux. Tout ceci valait mille fois son appellation de Déesse de la beauté. Elanor sentait qu’Inillë la détaillait aussi. Celle-ci lui adressa un signe de la tête en guise de salutations, puis lui répondit :

« Bonjour demoiselle. Si je vous ai fait part de ce souhait, c’est simplement car j’aime rencontrer les personnes de mon peuple. »

Elanor fut ainsi tout de suite rassurée et on put voir sur son visage que son stress s’atténua. Elle n’avait donc pas été convoquée car elle avait fait quelque chose de mal, mais seulement car la déesse aimait rencontrer les gens de son peuple. En y réfléchissant de plus près, Elanor se trouva, sur l’instant, très idiote de ne pas y avoir pensé. Elle n’avait rien fait de mal, pourquoi aurait-elle du être punie, ou réprimandée ? En rencontrant les gens de son peuple, la déesse confirmait sa bonne réputation et montrait aussi qu’elle ne pensait pas qu’à elle et son petit confort, mais se souciait aussi de son peuple qu’était les sirènes. Le poisson avec lequel elle jouait auparavant fut amené au milieu de ses nageoires et elle poursuivit donc ses paroles, voyant qu’Elanor, intimidée, ne disait mot :

«La vie d’être innocent n’est-elle pas magnifique ? Dîtes moi votre prénom jeune fille.»

Elanor observa un instant le petit poisson. Il était d’un bleu azur avec des nageoires légèrement plus claires. Il était très beau. La déesse montrait ainsi qu’elle s’intéressait jusqu’à la plus petite créature de son monde sous-marin. Elanor trouvait cela remarquable. Mais elle s’arrêta de penser et répondit à la question qu’elle lui avait posée :

«Oui c’est vrai , c’est magnifique. Elle fit une courte pause, puis reprit. Je m’appelle Elanor Doffral.»

La conversation n’était pour l’instant pas très élaborée et venait de s'éteindre. C’est pour cela , qu'après un court instant, Elanor se décida à la reprendre en confiant le fond de sa pensée.

«Vous savez, en venant ici, j’étais quelque peu angoissée. Je ne savais pas pourquoi vous aviez demandé à me rencontrer. Mais, maintenant que j’ai compris le but, je vais vous dire mes pensées. Vous demandez à rencontrer les personnes de votre peuple, afin de mieux les connaître. Et cela montre que vous vous souciez de nous. Je trouve cela remarquable, car les dieux ne sont pas tous comme vous.»

Elle avait dit son opinion, et c’est ce qui comptait pour elle. Maintenant, elle attendait sa réponse, qui allait très probablement être positive.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inillë Seirya'va
Déesse des Sirènes.
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Mar 1 Mai - 11:00

La demoiselle semblait soulagée de savoir pourquoi elle avait reçu cette « convocation » et cela faisait rire intérieurement Inillë. La divinité était perdu dans ses pensées, à travers lesquelles à chercher ce qu’elle pourrait bien faire faire à cette douce sirène pour voir si elle est digne de ce peuple majestueux. Ce qu’elle ne doutait pas aux premiers abords, mais les plus grands mystères demeurent l’âme la plus profonde qui demeure dans son être.

«Oui c’est vrai , c’est magnifique. Je m’appelle Elanor Doffral.»

Son nom était jolie et sa prononciation résonnait idyllique. Elle sourit alors afin d’exprimer son enthousiasme. Elanor était sur le point de reprendre la parole et c’est avec beaucoup d’intérêt qu’elle l’écouta attentivement

«Vous savez, en venant ici, j’étais quelque peu angoissée. Je ne savais pas pourquoi vous aviez demandé à me rencontrer. Mais, maintenant que j’ai compris le but, je vais vous dire mes pensées. Vous demandez à rencontrer les personnes de votre peuple, afin de mieux les connaître. Et cela montre que vous vous souciez de nous. Je trouve cela remarquable, car les dieux ne sont pas tous comme vous.»

Rare était les personnes qui osaient s’exprimer ainsi devant la Déesse, sans gêne, sans peur. Et cela était très apprécié de cette dernière. C’est surement grâce à ceci que la sirène ne devra pas faire une preuve inouï pour montrer son appartenance au peuple aquatique.

« Et vous remercie pour cette remarque, cela est bien sympathique. Mais en Mirélia, mes amis Dieux comme Déesse devraient rencontrer les leurs également. Cependant Kallimia… Je crains ce qu’elle fera endurer aux siens ! Et je tenais à vous dire que votre nom est très agréable. »

E
lle lui sourit à nouveau et observa les alentours, elle comptait bien lui faire visiter la forêt et l’emmenait dans les endroits les moins visités. Peut-être à cause de leur danger ? Mais Elanor ne risquait tant qu’elle était en compagnie d’Inillë.

« Suivez-moi je vais vous emmener dans un endroit précis de la forêt. »

E
lle se retourna et se mit à nager avec élégance en direction du Sud bravant les hautes algues. Ainsi un passage était créé pour Elanor bien que ce dernier se refermait derrière son passage. Elles nagèrent ainsi durant une trentaine de minutes puis elles entrèrent dans un lieu toujours peuplé d’hautes algues, mais d’une espèce bien différente. Ces dernières étaient plus épaisses, plus hautes et plus denses. Ce coin de la forêt était beaucoup plus sombre que le précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elanor Doffral

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 17/03/2012

Feuille de personnage
♥ En couple avec : personne
♦ Âge du personnage : 53
☼ Alignement :

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Jeu 3 Mai - 10:25

Les paroles d’Elanor avaient l’air d’être convaincantes, d’après l’expression affichée sur le visage d’Inillë. Celle-ci prit la parole :

« Et je vous remercie pour cette remarque, cela est bien sympathique. Mais en Mirélia, mes amis Dieux comme Déesse devraient rencontrer les leurs également. Cependant Kallimia… Je crains ce qu’elle fera endurer aux siens ! Et je tenais à vous dire que votre nom est très agréable. »

Elanor afficha d’abord une expression de léger étonnement. Elle ne savait pas que les autres dieux faisaient ça aussi. En y réfléchissant plus, cela paraissait logique qu’ils fassent de même. Mais elle n’y avait pas pensé … Il fallait qu’elle arrête d’agir sans réfléchir, mais c’était sa nature. Bon, elle n’allait pas en faire tout un drame intérieur, ce n’était qu’une petite erreur. Après toutes ces pensées elle se décida enfin à donner une réponse à la déesse :

« Vraiment ? Je n’étais pas au courant. Et merci pour le compliment. »

La déesse lui sourit puis scruta la forêt qui s’étendait à perte de vue autour d’elles. Elanor se demandait bien ce qu’elle avait en tête. Peut-être allait-elle lui faire passer une sorte d’épreuve pour la tester. Elle verrait bien. C’est à ce moment-là que la sirène lui adressa la parole :

« Suivez-moi je vais vous emmener dans un endroit précis de la forêt. »

Elanor répondit à son sourire. La déesse n’allait peut-être pas la tester, après tout. Mais pourquoi lui demandait-elle de venir avec elle ? Elle arborait une mine perplexe, et on voyait sur son visage qu’elle brûlait de demander pourquoi elle faisait cela et où l’emmenait-elle. Mais elle n’osait pas. Elle nagea donc derrière elle, Inillë écartant les algues au passage afin qu’Elanor ait un chemin tracé. Elles progressèrent à travers les hautes algues pendant de nombreuses minutes, en silence. Les bancs d’algues s’épaississaient au fur et à mesure que les deux sirènes avançaient. La déesse-sirène l’emmenait apparement vers un coin plus reculé de la forêt. Les algues étaient maintenant tellement hautes que l’on ne pouvait presque plus apercevoir le soleil à travers la surface de l’eau. Seuls quelques-uns de ses rayons filtraient à travers les bancs d’algues épais. Les végétaux étaient eux-mêmes changés : leur couleur était devenue plus foncée, elle aussi.

Au bout d’un moment qui parut interminable à Elanor, tant son désir de curiosité était fort, la déesse s’arrêta, provoquant aussitôt l’arrêt de la deuxième sirène qui suivait. Il faisait presque noir, et Elanor se demandait bien pourquoi elle l’avait amenée ici. N’y pouvant plus, elle assouvit sa curiosité en posant la question qui lui trottait dans la tête :

« Mais … pourquoi m’avez vous amenée ici, au juste ? »

Et elle attendit que la déesse lui réponde, brûlant de curiosité.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inillë Seirya'va
Déesse des Sirènes.
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Dim 6 Mai - 9:54




Voilà qu’elles venaient de traverser une bonne partie de la forêt afin de se plonger dans la partie la plus sombre de cette dernière, Inillë profitait de cette présence « humaine ». A vrai dire, elle l’appréciait. Elanor semblait aimer la nature, ce qui leur faisait un point commun des plus agréables. Néanmoins, cette rencontre n’était pas aux amitiés mais plutôt à la dignité. Lorsqu’elles s’arrêtèrent au beau milieu des hautes et épaisses algues, Inillë s’attendait à quelques interrogations…

« Mais … pourquoi m’avez-vous amenée ici, au juste ? »

Aucune pensée d’erronée ! Elle venait d’étaler sa curiosité. La Déesse réfléchissait alors comment lui expliquer le but de ce petit voyage à travers la partie sombre de Seirya’va.

« Je vous ais emmener ici dans le but de vous faire faire une sorte de ‘’quête’’ qui sera faîte pour vous tester et voir votre alignement. Cependant, vous me semblez simple, c’est pourquoi vous ne subirez rien de compliquer ! »

L
a divinité venait de trouver un petit jeu gentil mais intéressant pour découvrir la vrai nature de cette forêt. Elle faisait onduler ses nageoires avec folie faisant ainsi ressortir le poisson avec lequel elle jouait précédemment. Ce dernier vint alors se loger au creux de la main d’Inillë et c’est avec un sourire qu’elle reprit :

« Bien ! Un coquillage magnifique se trouve sur le dos d’une créature dormante. Cependant, si par malheur vous la réveillez… Ce petit jeu pourrait devenir un véritable combat. Ce petit être – ce poisson- vous guidera jusqu’au coquillage, à vous de le suivre sans vous trompez de chemin ou vous risquerez de vous perdre ! »

I
nillë chuchota quelques mots, dans une langue inconnue, au poisson. Ce dernier nagea jusqu’à Elanor et se mit à lui tourner autour.

« Bon courage jeune sirène ! Je vous attends ici même avec ce fameux coquillage. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elanor Doffral

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 17/03/2012

Feuille de personnage
♥ En couple avec : personne
♦ Âge du personnage : 53
☼ Alignement :

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Sam 12 Mai - 18:10

Le visage de la déesse exprima alors un petit air de réflexion. Il semblait qu’elle songeait à trouver une parfaite réponse à la question d’Elanor. Après quelques instants, elle prit la parole et annonça :

« Je vous ai emmené ici dans le but de vous faire faire une sorte de ‘’quête’’ qui sera faite pour vous tester et voir votre alignement. Cependant, vous me semblez simple, c’est pourquoi vous ne subirez rien de compliqué ! »

Tout d’abord, Elanor hocha la tête pour montrer qu’elle avait compris. Après un court instant, elle fronça les sourcils. Ses pensées revinrent sur les paroles qu’Inillë avait dites, tout en regardant celle-ci agiter ses nageoires afin d’en faire sortir le petit poisson. Que voulait-elle donc dire par simple ? Simple, comme quelqu’un de franc, ou comme quelqu’un d’idiot ? Cela devait sûrement être la première option. Une déesse ne dit pas ces choses - en face, du moins - sur quelqu’un de son peuple. Inillë en tous cas. Elanor se fit alors la réflexion qu’elle avait toujours l’esprit compliqué … La déesse des sirènes prit le poisson dans sa main et continua ses explications :

« Bien ! Un coquillage magnifique se trouve sur le dos d’une créature dormante. Cependant, si par malheur vous la réveillez… Ce petit jeu pourrait devenir un véritable combat. Ce petit être – ce poisson- vous guidera jusqu’au coquillage, à vous de le suivre sans vous trompez de chemin ou vous risquerez de vous perdre ! »

C’était donc ça, cette fameuse mission. Elle ne devait pas être si difficile, après tout. Il suffisait juste de bien suivre le poisson et de bénéficier d’un peu de délicatesse afin de ne pas réveiller l’être qui dort. Cependant, Elanor chassa ces pensées. Elle ne devait jamais sous-estimer une épreuve, même si elle lui paraissait assez facile. La déesse rapprocha alors le poisson de ses lèvres et lui parla. Elanor n’avait jamais entendu pareil langage, aussi le trouva t-elle étonnant. Il y avait des sonorités étranges. Ce devait être la langue des poissons. Après tout, Inillë était la déesse de la mer, des sirènes, et des habitants s’y trouvant. Il était normal qu’elle connaisse toutes les langues parlées sous la surface de l’eau. Le poisson se dirigea ensuite vers Elanor. Il lui tourna autour , laissant des bulles sur son passage qui vinrent chatouiller son dos. Celle-ci esquissa un sourire. La divinité lui adressa alors quelques derniers mots :

« Bon courage jeune sirène ! Je vous attends ici même avec ce fameux coquillage. »

Elanor suivit alors du regard le poisson qui commençait déjà à partir, se tourna et répondit rapidement à la déesse-sirène, en lui adressant un signe de la main :

« Merci, je ne vous décevrai pas ! »

Elle se retourna alors rapidement, juste avant de voir le poisson disparaître à travers les algues. Elle qui avait pensé que cela serait facile ! Elle nagea rapidement vers l’endroit où elle l’avait vu disparaître et écarta les algues à l’aide de ses mains. Elle ne le voyait toujours pas. Et voilà qu’elle l’avait perdu ! Sur le moment, elle se trouva très bête. Mais elle ne devait pas désespérer de suite. C’est pourquoi elle décida de continuer tout droit. Après quelques minutes de difficile progression à travers les algues de plus en plus denses, elle sentit un chatouillis familier dans le dos et se retourna brusquement. Une trainée de petites bulles se trouvait derrière elle. Elle tourna la tête à droite, puis à gauche et eut à peine le temps d’apercevoir un bout de nageoire qui disparaissait dans les plantes. Elle ne se laisserait pas avoir, cette fois-ci.

« Je réussirais à te rattraper, cette fois ! », dit-elle à voix haute pour se motiver.

Là, elle nagea le plus vite qu’elle put, et aperçut enfin le petit poisson, très rapide pour sa petite taille. Elle remarqua aussi qu’il ralentissait. Enfin, elle put le suivre à un rythme normal, sans avoir besoin de s’essouffler. Levant la tête vers la surface de l’eau, elle remarqua alors que seul un rayon réussissait à percer à travers l’épaisse couche de végétation. La seule créature colorée en ces lieux demeurait le petit poisson qu’elle suivait depuis un bon moment déjà. Au moins, il se voyait mieux à travers les plantes grises et noires. Le reste des animaux se fondait dans leur environnement, si bien qu’on ne les distinguait presque pas.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu.
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Dim 13 Mai - 9:49

Le poisson jouait entre apparition et disparition. Mais est-ce réellement un jeu?

Le danger se rapprochait et l'être aquatique le sentait fortement, il avait simplement peur. C'est pourquoi, il se cachait à travers le algues. A vrai dire, la plus grande partie du chemin avait été effectué mais c'était de loin la moins dangereuse.
Le poisson n'étant pas suicidaire se stoppa nette en arrivant à un croisement et il fit comprendre à la sirène que son périple s'arrêtait à cet endroit, bien qu'il l'attendrait ici-même.
Elanor est donc confrontée à son propre instinct. Voici les solutions qu'elle peut choisir :


[ Prendre le chemin de droite qui s'enfonce un peu plus dans la forêt... L’obscurité se fait donc de plus en plus présente.]

[ Prendre le chemin de gauche, qui semble être une sortie de la forêt puisque la lumière semble apparaître au fils du passage.]

[ Faire demi-tour et abandonner la quête]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirelia.forumgratuit.org
Elanor Doffral

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 17/03/2012

Feuille de personnage
♥ En couple avec : personne
♦ Âge du personnage : 53
☼ Alignement :

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Mer 16 Mai - 17:03

Spoiler:
 

Les deux créatures continuaient toujours à progresser à travers les algues, le petit poisson apparaissant et disparaissant par moments. Elanor se demandait bien pourquoi il faisait tout ceci. Peut-être que c’était la déesse qui lui avait demandé, afin de compliquer un peu la tâche. Elle échafaudait des centaines de possibilités, certaines un peu plus sensées que d’autres .. C’était comme cela, Elanor aimait bien analyser les événements passés, et à venir. Elle se posait souvent des milliers de questions que beaucoup de personnes ne se posaient pas de leur propre gré. Soudain, le petit être s’immobilisa brusquement, et Elanor fit de même. Elle lança un petit regard étonné vers son guide. A travers la pénombre de plus en plus conséquente, Elanor plissa les yeux. Elle ne savait pas vraiment pourquoi le poisson s’était arrêté. Peut-être la créature était-elle à quelques pas ? Elle tenta alors de la distinguer. Mais c’est en la cherchant qu’elle découvrit que la route à peine visible qu’ils suivaient depuis tout à l’heure s’arrêtait. La route formait alors un croisement, avec deux possibilités de direction. Le chemin de droite, et le chemin de gauche.

Elle lança un regard interrogateur vers le poisson sensé lui indiquer la route. Mais celui-ci n’avait pas vraiment l’air de vouloir continuer, ni de lui indiquer par où aller. Peut-être ne savait-il pas la route à prendre et qu’il allait la suivre après, ou bien qu’il avait peur de la créature … En tous cas, la seule chose dont Elanor était sûre, c’était de ne pas savoir où aller. Elle décida alors de faire une pose afin d’inspecter les alentours. Et si la créature était en fait bien là, au milieu du croisement ? Pour vérifier son hypothèse, elle nagea discrètement vers le centre du croisement, de peur de réveiller la créature. Là elle essaya de percer la pénombre mais n’y arriva vraiment pas. Elle se dit alors que l’être endormi ne devait pas y être. Alors, elle inspecta les directions s’offrant à elle. Elle choisit la gauche et y progressa quelques secondes. Là, elle vit que le chemin s’éclaircissait légèrement, au loin. Elle fut bien tentée de continuer dans ce chemin, car elle n’aimait pas vraiment la pénombre. Cependant, après réflexion, elle se dit que la créature devait être logiquement dans les profondeurs, là où il faisait plus sombre. En effet, une créature pouvant provoquer un « véritable combat », comme l’avait dit la déesse Inillë , serait, selon la logique d’Elanor, plus dans les profondeurs de la mer que là où les algues de la forêt étaient encore peu épaisses. C’est pourquoi elle rebroussa chemin et revint au croisement. Arrivée là-bas, elle prit l’autre chemin, en espérant que celui-ci amenait vers un endroit plus sombre, auquel cas sa théorie était ruinée et elle ne saurait pas si elle a pris le bon chemin.

Ses pensées se confirmèrent au fur et à mesure qu’elle avançait. En effet, la luminosité était extrêmement faible, encore plus qu’avant. Elle devait donc avancer à grand-peine. A moitié à tâtons, à moitié en s’aidant de sa vue.

_________________




Dernière édition par Elanor Doffral le Jeu 17 Mai - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu.
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Jeu 17 Mai - 8:30

Le choix final d’Elanor, c’est-à-dire prendre le chemin de droite, était le bon. Néanmoins, la pénombre rendait le chemin difficilement praticable. De plus, ce dernier semblait se rétrécir, en effet, les hautes et épaisses algues prenaient le dessus sur le chemin.
Après avoir nagé pendant un bon trente minutes avec difficulté, quelque chose de plutôt volumineux se trouvait en plein milieu du passage. Serait-ce cette fameuse créature qu’il ne fallait pas réveiller ?
Quelque chose semblait briller vers le sol, cependant cette chose était entre deux pattes… Et le danger rodait… Quelques choix s’opposent à Elanor…


[Abandonner la quête et repartir les mains vides.]

[Tenter de trouver une solution pour prendre le coquillage sans réveiller la créature.]

[Réveiller la bête et tenter de faire un compromis avec elle]

[Réveiller la bête et la combattre.]


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirelia.forumgratuit.org
Elanor Doffral

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 17/03/2012

Feuille de personnage
♥ En couple avec : personne
♦ Âge du personnage : 53
☼ Alignement :

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Dim 20 Mai - 17:44

Spoiler:
 

Elanor progressait de plus en plus difficilement, et avait aussi beaucoup de mal à suivre le chemin, tant les algues étaient nombreuses et l’encombraient. L’obscurité était pesante et elle aurait bien aimé être nyctalope, à ce moment-là. Elle ne distinguait presque plus aucune forme de vie et ne pouvait même pas regarder le paysage -à cause de la pénombre notamment- , auquel cas elle se perdait et déviait du chemin à peine visible. Elle essaya tout de même de regarder les alentours, car tout l’intriguait. Déjà, elle n’était jamais allée dans la forêt de Seirya’va, c’était donc un nouveau territoire à découvrir. De plus, elle était dans une partie où sûrement peu de personnes s’y étaient déjà aventurées. C’est vrai, pourquoi aller dans une partie de la forêt où on n’y voyait quasiment rien, si ce n’est que pour une mission d’une des divinités ? Sa curiosité était piquée au vif, si bien qu’elle ne se rendait pas vraiment compte du danger que contenait cette mission.

Après plusieurs longues minutes de nage ralentie par les plantes aquatiques, Elanor sentit qu’elle arrivait. Elle ne le savait pas vraiment pourquoi, mais elle le ressentait. Une légère peur s’insinua en elle, prenant le dessus sur sa curiosité ressentie auparavant. Des doutes qu’elle n’avait pas ressentis auparavant se firent présents dans son esprit et se virent sur son visage. Et si elle n’y arrivait pas et qu’elle réveillait la créature, si elle revenait sans le coquillage, qu’allait-il se passer ? Tout à coups, elle avait perdu l’assurance qui se lisait sur son visage au début de l’expédition … Tout en se lamentant, elle arrivait un peu plus à destination. Elle était tellement plongée dans ses pensées qu’elle faillit heurter la créature et aurait pu la réveiller ! Mais, ayant un peu de chance, elle la vit juste à temps et s’immobilisa brusquement. Elanor s’écarta alors de la créature, sentant encore son cœur battre sous l’effet de la surprise et de la peur d’avoir vu la créature au dernier moment. Elle s’éloigna assez et, s’efforçant de chasser la peur de son esprit et de ne garder que la lucidité, elle se mit à réfléchir. Elle remua vraiment son esprit, à la recherche d’un solution. Elle les décortiquait toutes une par une. La première solution qui s’offrait à elle était de réveiller la créature et de l’abattre. Ou bien pouvait-elle l’abattre avant qu’elle ne se réveille ? La première idée n’était pas très bonne car elle n’était pas encore habituée à se battre sous l’eau. La deuxième non plus car la créature pouvait se réveiller avant que la sirène ne la tue, cela reviendrait donc à la première solution. Elle pouvait aussi essayer de négocier avec la créature. Mais cette créature savait-elle parler ? Et ne serait-elle pas de mauvaise humeur au réveil, au point d’engager un combat ? Elanor n’était sûre de rien. Elle pouvait aussi essayer de placer discrètement une pierre ou quelque chose du genre à la place, et s’emparer discrètement du coquillage.

Après grande réflexion, la jeune sirène se décida enfin. Elle opta pour le dernier choix. Elle savait très bien qu’elle risquait gros mais si elle réfléchissait bien, elle prenait des risques dans toutes les situations qui s’offraient à elle. Elle se dirigea donc très lentement, vers les pattes de la créature. Elle prit une petite pierre à côté, qu’elle estima du même poids que le coquillage puis les intervertit avec le plus grand soin et la plus grande délicatesse dont elle pouvait faire preuve. Elle se retira discrètement et entendit soudain un grondement. Etait-ce la bête dans son sommeil ou était-elle en train de se réveiller ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu.
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Dim 3 Juin - 8:48

Alors qu’Elanor tomba nez à nez avec la créature, elle choisit de prendre discrètement le fameux coquillage convoité par la Déesse, Inillë. Elle échangea le coquillage avec un vulgaire caillou, ce qui était intelligent. Néanmoins, c’était sans compter sur le fait que la créature est super sensible notamment lorsqu’il savait de son précieux coquillage.
Par chance, elle était assez longue à réagir et donc à voir qu’on avait remplacé son coquillage par une pierre, mais cela ne serait tarder. La créature se mit à gronder plutôt fortement avant de tourner la tête vers la sirène. La bête ne semblait pas très heureuse !! Que faire ?


[Fuir le plus vite possible en gardant le coquillage et donc en se faisait poursuivre par la créature.]

[Laisser tomber le coquillage et partir tranquillement sans danger.]

[Combattre la créature.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirelia.forumgratuit.org
Elanor Doffral

avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 17/03/2012

Feuille de personnage
♥ En couple avec : personne
♦ Âge du personnage : 53
☼ Alignement :

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Dim 3 Juin - 11:08

Spoiler:
 

Le bruit émis par la bête n’était pas un simple grognement de sommeil .. Au fur et à mesure que les secondes s’écoulaient, la créature semblait, lentement, émerger de son sommeil profond. Les pensées d’Elanor se confirmèrent lorsqu’elle perçut un mouvement à peine visible, qui signifiait qu’elle se réveillait. Aïe, se dit-elle pour elle-même. Elle n’avait pas été assez délicate … Peut-être aurait-elle du prendre un vrai coquillage ? Cela aurait peut-être marché. Quoi qu’il en soit, elle ne pouvait reculer, ce qui était fait ne pouvait pas être modifié. La bête se réveillait progressivement. Mais encore un peu endormie, elle n’avait pas encore remarqué la supercherie. Elle allait probablement bientôt s’en apercevoir.

Elanor n’avait plus beaucoup de temps, et devait choisir vite ce qu’elle voulait faire. Ce n’était plus comme les autres fois de son aventure dans cette forêt, où elle avait pris le soin d’examiner chaque possibilité lorsqu’un problème se posait. Poser le coquillage et s’en aller paraissait la solution la plus prudente. Mais justement, sa mission était de rapporter le coquillage. Elle ne pouvait pas abandonner maintenant, sinon tout ce qu’elle avait fait avant n’aurait servi à rien. Et que dirait la déesse ?... Elle pouvait aussi s’enfuir avec l’objet. Et dans ce cas, le monstre, qui semblait considérer le coquillage comme un objet précieux, la poursuivrait. Seulement, ses qualités de nageur étaient sûrement supérieures à celles d’Elanor. C’est ce que toute personne censée aurait dit une fois avoir observé les énormes nageoires de la créature. Elle pouvait aussi essayer de négocier avec l’être … Mais, de l’avis d’Elanor, une fois conscient du vol de son précieux, il serait vraiment en colère. Et là, pas de temps pour négocier, car il l’attaquerait aussitôt. Et d’ailleurs, peut-être pourrait-elle l’attaquer … Cela lui paraissait la meilleure solution.

Il ne lui avait fallu que quelques secondes pour émettre toutes ces pensées, et elle fit son choix. Attaquer la créature, avant qu’elle ne l’attaque elle. Elanor, qui se tenait à quelque distance de l’endroit où la bête était allongée, vérifia si son arc était accroché à son dos, et que ces autres armes étaient bien là. En effet, il y était. Elle avait acheté il y a quelque temps des armes, à la capitale d’Ina. Celles-ci avaient la particularité d’être facilement maniables sous l’eau. Les autres armes de la jeune sirène étaient celles qu’elle utilisait sur la terre ferme, en Oriandur, et n’étaient pas adaptées à l’eau. Ses anciennes armes étaient conservées dans un endroit et Elanor les rechercherait lorsqu’elle voudrait retourner chez les humains. Avant de sortir son arc, elle prit le coquillage et l’enterra au pied d’un caillou assez reconnaissable. En relevant les yeux, elle aperçut la bête, les yeux grands ouverts, et qui examinait la pierre qu’elle avait. Elanor ne savait pas si elle avait vu l’endroit où elle avait enterré l’objet. Elle prit l’arc et sortit une flèche de son carquois. Le temps qu’elle fasse tout ceci, la créature avait pris conscience de la situation, et poussait des grognements en regardant Elanor. Celle-ci décocha une flèche de son nouvel arc, en direction de la bête désormais ennemie. Elle se jeta aussitôt sur la gauche, espérant anticiper une possible attaque de la créature.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître de Jeu.
Admin
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   Mer 4 Juil - 19:00

La créature avait réagi face à la farce de la sirène, cette dernière était vraiment furieuse qu’on lui vole son précieux coquillage. Elle émit des grognements féroces à l’encontre de cette personne. Elanor, elle venait de lancer une de ses flèches vers la bête. Celle-ci percuta la carapace de la créature, et ne causa aucune blessure. Bien entendu, elle comptait bien se défendre. La créature balança le caillou vers la sirène en cherchant une attaque à effectuer.


Quant à la déesse, elle suivit chaque fait et geste d’Elanor grâce à ses quelques pouvoirs. Ainsi, elle comprit que sa recrue était en danger… Mais ce n’est pas ce qu’elle voulait, c’est pourquoi elle fit apparaître aux côtés de la sirène une longue et grosse corde en espérant qu’elle la voit et qu’elle sache quoi faire avec. Ainsi plusieurs situations s’imposèrent à la jeune.


[Trouver la corde et chercher comment l’utiliser]

[Fuir la créature]

[Continuer de l’attaquer avec ses propres armes]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirelia.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première rencontre [.Inillë-Elanor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre [.Inillë-Elanor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirélia :: En Mirëlia :: Sirenya :: ♦ Forêt de Seiryava ♦-
Sauter vers: